Les différentes étapes de construction d’une terrasse en bois

par

Les différentes étapes de construction d’une terrasse en bois

Vous avez regretté cet été de ne pas avoir pu aménager une terrasse ? Il n’est pas encore trop tard en s’y prenant dès maintenant pour l’été prochain. Une terrasse est un espace ouvert et, tout particulièrement, en posséder une en ville est un privilège et du pur bonheur.

Alors pourquoi ne pas la réaliser vous-même ? Aujourd’hui, le commerce propose toutes sortes de produits préfabriqués qu’il suffit soi-même d’assembler. Voici une réalisation pas à pas que tout bricoleur averti accomplira lui-même sans difficulté.

Le travail de préparation consistera à rassembler les fournitures nécessaires et de préparer la surface : dalle et structure. La qualité des matériaux et une bonne ventilation prennent toute leur importance pour la réussite d’une terrasse en bois.

L’emplacement de la terrasse

L’aménagement de la future terrasse en bois doit profiter aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Sa localisation et son ensoleillement seront pris en compte. Il peut s’agir d’une terrasse piscine ou de jardin, attenante à la maison, au balcon ou sur le toit (« toproof »). Après avoir décidé de son emplacement, un plan de terrasse aidera ses futurs usagers à décider de la forme et de ses dimensions.

Les matériaux de la terrasse

Le bois utilisé pour une terrasse est spécialement traité. Il doit être parfaitement sec et être hydrofuge.

Les bois composites et les bois exotiques seront privilégiés pour leur extrême résistance et leur appartenance à la classe III ou IV. Plusieurs variétés de bois naturels sont répertoriées pour leur résistance à l’humidité, aux moisissures et aux insectes xylophages : de la famille des résineux, les feuillus tels le cèdre, le chêne et le châtaignier, les exotiques avec le teck, l’iroko, l’ipé, etc. On les choisira en caillebotis ou en lames.

Du côté de l’outillage et des fournitures, on se munit de : cales et de joints, divers gabarits de vis, d’une perceuse et de chevilles, d’espaceurs et d’un redresseur de lames.

La préparation de la surface

Le sol de la terrasse en bois doit être plane, tout en prévoyant une légère pente (>5%). Cette inclinaison permet l’écoulement des eaux vers des trous d’évacuation. Le pourrissement des matériaux d’étanchéité sera ainsi évité. Il faudra donc prévoir l’achat d’une membrane d’étanchéité. Il en existe de très résistantes en polymère ou epdm.

Plusieurs procédés existent selon la nature du sol : sur une chape de béton, sur un sol stabilisé ou sur un sol non stabilisé.

Sur une chape de béton

Réaliser une ossature sur une dalle coulée est la structure plus facile. Il suffit de maintenir directement les lambourdes sur le sol en les vissant. On utilise aussi des cales plates et des chevilles à frapper avec un marteau.

Sur un sol stabilisé

La pose sur plots est destinée à une fixation directe. Cette construction surélevée présente l’avantage de favoriser une ventilation naturelle. La plus grande difficulté ici est de prévoir une pente pour l’écoulement des eaux pluviales et de compter le nombre de plots et de dalles. Certains plots porteurs et à hauteur réglable conviennent parfaitement à une terrasse en bois à plusieurs niveaux.

Sur un sol non stabilisé

Un sol non stabilisé est un sol meuble constitué de terre, herbe ou gazon. Il a donc une durée de vie incertaine, en plus d’être instable, puisqu’il sera en grande partie composé de cailloux et de mottes de terre.

Les vis de fondations ou celles comme les vis NIVO seront particulièrement utiles pour leur travail d’ancrage. En outre, la mise en œuvre du lit de solives doublé de lambourdes est ainsi facilitée. La ventilation est aussi prise en compte.

L’installation finale de la terrasse en bois

Il faut prévoir d’éventuels écartements entre les lames. Le bois étant un matériau vivant, il bouge en été comme en hiver. Des espaceurs de lames sont prévus à cet effet et varient de 4 à 12 mm. Ils vous facilitent la vie en plus de vous donner un alignement rectiligne et une finition impeccable.

Et maintenant, il suffit d’ajouter des plantes vertes, du mobilier et de l’éclairage pour que votre terrasse prenne vie ! Visitez ce site pour en savoir plus.

Partagez

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.