Bailleur, vaut-il mieux privilégier une location meublée ou une location vide ?

par

Bailleur, vaut-il mieux privilégier une location meublée ou une location vide ?

Vous êtes propriétaire d’un appartement et vous souhaiteriez le mettre en location. Toutefois, vous ne savez pas s’il vaut mieux opter pour une location meublée ou bien pour une location vide. Et bien, voici toutes nos réponses pour vous aider à louer votre appartement dans les meilleures conditions…

La location meublée, une solution souple mais nécessitant un investissement de base

Même si elles constituent une minorité du parc locatif français, les locations meublées sont assurément celles qui s’avèrent les moins contraignantes pour les bailleurs.

Toutefois, pour obtenir le classement de « location meublée », le propriétaire doit pourvoir son logement d’un minimum de confort. Ainsi, l’habitation doit être alimentée en eau potable, équipée du chauffage, des sanitaires, du mobilier de base (table, bureau, lit, chaises), d’un réfrigérateur et de plaques de cuisson – autant de matériel sur lequel vous devrez obligatoirement investir.

En louant un appartement meublé, vous signerez avec votre futur locataire, un bail de 1 an seulement (voire même 9 mois, si vous louez à un étudiant) avec un loyer qui sera fixé librement entre les parties. Eh oui, la location meublée est surtout plébiscitée par les étudiants, les travailleurs saisonniers ou bien des personnes ne souhaitant pas s’implanter durablement dans une zone géographique donnée. Cela explique d’ailleurs pourquoi la majorité des locations meublées sont des studios, des F1 et plus rarement des appartements de plus grande taille.

En revanche, si vous privilégiez une location vide de votre appartement, vous devrez signer un bail de trois ans avec votre locataire et le seul moyen de « récupérer » votre bien immobilier durant cette période sera de vouloir le vendre, de vouloir l’occuper vous-même ou de le faire occuper par un membre de votre famille. Si, par contre, vous êtes certain de vouloir consacrer votre bien à la location par autrui, la location vide présentera l’avantage d’avoir un turn-over des locataires moins importants qu’en location meublée.

Location meublée et location vide, des statuts fiscaux différents

Si vous ne vous êtes toujours pas décidé entre location vide et location meublée pour votre appartement, c’est peut-être des questions d’ordre fiscal qui vont faciliter votre choix. À noter que si vous n’êtes pas très à l’aise avec ces questions, des administrateurs de biens de bonne renommée tels que Optireal pourront vous conseiller.

En effet, dans le droit immobilier français, il est stipulé que les propriétaires de logements vides doivent considérer les revenus de la location comme des revenus fonciers qui peuvent être imposés selon le régime micro-foncier ou le régime réel (déterminé en fonction du montant des loyers perçus sur l’année, supérieur ou non à 15 000 €).

Pour ce qui est des locations meublées, les revenus locatifs des propriétaires sont considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Dans les deux cas, vous pourrez bien entendu prétendre aux différents dispositifs visant à offrir aux propriétaires de biens destinés à la location, une défiscalisation partielle de leurs revenus locatifs. À vous donc de voir, en fonction de votre situation, quel est le type de location le plus avantageux pour vos finances.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.