La laine de bois est à l’honneur

par

La laine de bois est à l’honneur

La laine de bois, le matériau écologique naturel le plus en phase avec l’isolation écologique est composée de fibres de bois naturelles. Elle trouve sa place sur les nouveaux marchés de l’isolation grâce à la réglementation thermique 2012. Déjà largement diffusée chez nos voisins allemands depuis des décennies, la laine de bois fait son entrée remarquée sur les chantiers d’isolation en particulier en ossature bois. Les fabricants ont anticipé la demande de laine de bois qui s’inscrit en droite ligne dans cette dynamique. Les unités de production se sont développées en quelques années et couvrent le territoire. On en compte déjà une bonne dizaine en ce début d’année 2013.

La croissance de la demande annuelle en matériaux d’isolation en fibre de bois est très forte et tire les prix vers le bas. La baisse significative amorcée en 2011 s’est confirmée en 2013 et atteint des niveaux qui placent la laine de bois en bonne place, face à la concurrence des laines minérales traditionnelles à résistance thermique et à densité égale. La laine de bois est  présentée thermoliées avec un minimum de fibres synthétiques (entre 15 et 8 % selon les modes de fabrication) ou encore associées à des fibres de chanvre ou de lin.

Performance thermique et environnementale de la laine de bois

La performance thermique alliée à des propriétés d’inertie, ses qualités environnementales et écologiques, fait de la laine de bois le matériau naturel biosourcé des prochaines années . Le label officiel « Bâtiment Bio-sourcés » récemment promu par les pouvoirs publics devrait permettre un fort développement de la laine de bois en vrac ou en panneaux dans les constructions neuves. Cette initiative s’inscrit dans la volonté des institutions de favoriser le développement des matériaux issus de ressources naturelles locales.

La polyvalence de la laine de bois est aussi un atout technique retenu par les prescripteurs professionnels grâce à des gammes complètes et diversifiées permettant de positionner les panneaux en fibres de bois à tous les étages de la construction : ils ont des caractéristiques différenciées selon leur usage. Par exemple rigides, ils sont traités avec du latex pour un usage comme panneaux pare pluie de sous-toiture ou dans les murs à ossature bois pour l’isolation thermique extérieure :

  • soit en recouvrement final avec un bardage en bois ou en ardoise; ou avec un parement synthétique composite,
  • soit pour recevoir un enduit minéral de façade projeté sur une armature en fibre de verre. Ces enduits de façades sont constitués de produits épais à base de silicate et en finition finale de peintures écologiques à base de silicate haute performance. Ils peuvent être colorés à la demande selon les critères esthétiques définis par les règles d’urbanisme de chaque région.

Cependant, l’application la plus courante pour ce matériau est l’isolation intérieure des toitures par l’intérieur ainsi que les murs et les parois intérieures avec des panneaux flexibles ou semi-rigides.  La laine de bois est un matériau neutre pour l’environnement. La matière première est prélevée dans des scieries, des sites de productions proches de l’usine de transformation et les bois sont issus de forets gérés durablement.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.