Un prêt hypothécaire s’obtient facilement à deux

par

Un prêt hypothécaire s’obtient facilement à deux

L’accès au crédit hypothécaire est encouragé par la conjoncture. Vous pouvez utiliser la formule «co-emprunt». A deux, les chances d’obtenir un prêt augmentent car les risques de difficultés de remboursement sont réduits.

Deux signatures pour le même contrat

La loi réglemente le co-emprunt. Un achat immobilier se fait habituellement à deux. Les deux personnes signent ensemble le contrat de prêt. Elles sont co-emprunteurs et sont soumises aux mêmes obligations. Sur le plan juridique le co-emprunteur est identique à l’emprunteur principal.

Le profil du co-emprunteur

D’une manière générale, le conjoint ou la conjointe lié (e) par les liens du mariage civil ou par le PACS peut être co-emprunteur. Cela peut être aussi un concubin. Le co-emprunteur peut être un parent, un parent ou une tierce personne.

Ce que fait le prêteur

Le prêteur agit exactement de la même manière qu’avec un seul emprunteur : calculs de revenus des co-emprunteurs, situation familiale, situation professionnelle, situation des dettes en cours, apport personnel, capacité de remboursement, évaluation de l’hypothèque qui est généralement le bien acheté.

Des arrangements à savoir

Le co-emprunteur n’est pas obligatoirement co-acquéreur du bien concerné. Pour le prêteur, les deux emprunteurs remboursement le crédit mais eux, ils peuvent s’arranger et désigner qui va payer les mensualités effectivement. En cas de défaillance de l’emprunteur principal, c’est le co-emprunteur qui paie les mensualités.

Attention au régime matrimonial

Il est primordial de voir de près le régime matrimonial, le contrat de mariage avant de contracter un prêt qui implique son partenaire dans un co-emprunt.

En règle générale, les banques n’accordent de prêt hypothécaire que lorsque le contrat est signé par les deux conjoints. Cela implique en effet les degrés de solidarité du couple.

Le divorce à prendre en compte

Il ne faut pas écarter l’éventualité d’un divorce. Tout logement acheté après un mariage fait partie du bien de la communauté. En cas de divorce avant la fin du remboursement, que faire ? Les divorcés peuvent recourir à la formule remboursement anticipé ou négocier un report du remboursement.

Vous pouvez vous informer davantage

Les organismes prêteurs préfèrent la formule à deux pour emprunter notamment pour l’achat hypothécaire, il faut visiter ce site. Un jeune couple avec deux revenus présentent moins de risques pour les banquiers. Ce type de prêt se conçoit sur le long terme.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.