Construire sa maison : attention à ne pas y laisser sa santé !

par

Construire sa maison : attention à ne pas y laisser sa santé !

Construire seul ? Il faut respecter les règles de base

Construire soi-même sa maison est une excellente idée afin de faire des économies substantielles. C’est une pratique aujourd’hui très en vogue en France. Toutefois, il faut respecter un certain nombre de règles. A cela s’ajoute des précautions en matière de santé. Bien se préparer, se protéger durant les travaux, veiller à être bien assuré, font partie des fondamentaux avant de se lancer.

Construire soi-même sa maison : les démarches à suivre

La construction d’une maison passe toujours par la réalisation d’un plan. Cette règle est valable même pour l’autoconstruction. Mais avant de réaliser son projet, consulter les catalogues ou faire un tour sur internet s’avère indispensable pour pouvoir maîtriser les techniques. C’est ensuite qu’il faut faire le point sur les dépenses. À ce stade, en effet, il convient de lister toutes les opérations à réaliser ainsi que les frais y afférant. Si le coût global de l’opération est trop important, il est possible d’avoir recours à un financement extérieur. En effet, celui-ci peut dépendre de plusieurs critères tels que le style de la maison, les matériaux de construction à utiliser ou encore le type de construction.

Les maisons en bois sont en général moins coûteuses et surtout faciles à construire. Ce qui est loin d’être le cas pour les maisons dites classique. Il est important d’évaluer les différentes contraintes lorsqu’on parle d’autoconstruction. Celles-ci peuvent par exemple concerner le délai de réalisation du chantier ou encore les exigences imposées par la loi. Depuis le début de l’année 2013, toute nouvelle construction en France doit être certifié BBC ou en conformité avec la réglementation thermique 2012, présentant une consommation énergétique en dessous de 50 kW/m².

Par ailleurs, le choix des matériaux de construction est important. Tant qu’à faire, dans une époque où nous faisons de plus en plus attention au respect de la nature et de l’environnement, à juste titre, autant choisir des matériaux qui respectent la santé de ses habitants !

Choisir les bons prestataires

Toutefois, même en autoconstruction, se faire aider par des professionnels dans le domaine est toujours utile. Les travaux que l’on peut réaliser soi-même sont en général limités. Ainsi, il faut savoir bien choisir son partenaire. Les constructeurs proposent différentes formules de contrat. Dans la plupart des cas, ils ont pour rôle de s’occuper du gros œuvre comme les fondations, l’élévation des murs, les menuiseries extérieurs ou encore la toiture tandis que le futur propriétaire, quant à lui, se charge du reste : le revêtement des murs et du sol, la pose des portes et des fenêtres, l’installation des isolants thermiques, etc.

Les bricoleurs avertis peuvent même s’occuper des tâches plus complexes telles que la plomberie, les installations électriques, la climatisation, les cloisons intérieures ou la menuiserie intérieure. Toutefois, il faut être vigilant, il est préférable de ne pas être seul sur le chantier. Charges lourdes à porter, matériel électrique, gros outillage, peuvent être dangereux et provoquer des accidents ou mettre à mal le corps humain. En France, l’autoconstruction est en passe de se généraliser.

Attention à ne pas y laisser sa santé !

Construire sa maison exige du temps et nécessite surtout de bien se préparer. Les précautions à prendre son nombreuses pour ne pas risquer de se blesser en cours de travaux. Une chute et/ou un accident sont si vite arrivés… Il n’est pas rare que les chantiers fassent l’objet de scènes d’accidents qui peuvent avoir des répercussions fortes sur la santé des apprentis constructeurs (comme les plus aguerris d’ailleurs…). Si en plus ces derniers n’ont pas souscrit de complémentaire santé, le danger est encore plus grand. Les dépenses hospitalières restant à la charge de l’accidenté peuvent être très significatives.Une bonne préparation, c’est souvent un projet réussi. Pensez-y.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.